familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > de nombreuses délégations étrangères à la Cité

fibd 2010

de nombreuses délégations étrangères à la Cité

à l’occasion du festival d’Angoulême

Le festival de la bande dessinée demeure un des moment privilégiés pour la Cité d’échanger, de resserrer des liens et d’élaborer de nouvelles collaborations avec les nombreuses délégations étrangères qui se pressent à Angoulême. Corée, Japon, Portugal, Belgique, Algérie, Suisse... tour du monde de la bande dessinée.

Cette année beaucoup avaient fait le déplacement, parfois de très loin, pour découvrir le nouveau musée de la bande dessinée et l’exposition Cent pour cent, cette dernière bénéficiant du talent d’auteurs de renom dans leurs pays d’origine. La Cité a ainsi accueilli les responsables du Komacon (Korea Manhwa Contents Agency), l’institution de référence sur la bande dessinée coréenne -organisatrice du prestigieux Bucheon International Comics Festival (Bicof), le salon international de la bande dessinée coréen- partenaire de la Cité depuis quelques années.
Les représentants du Sicaf (Seoul international cartoon and animation festival), autre prestigieuse institution sud coréenne avec laquelle la Charente entretient des relations de collaboration notamment dans le domaine de l’animation.
Venus eux-aussi d’Asie, les représentants de la Seika University et du Manga Museum de Kyoto (Japon) retrouvaient Angoulême et son nouveau musée de la bande dessinée avec enthousiasme. Ils venaient renouveler leur confiance à la Cité et confirmer que les collaborations entre les institutions se poursuivront (un échange de collection est envisagé, ainsi que la possibilité de travailler ensemble à la production d’expositions ainsi qu’à leur circulation).
Plus proches géographiquement, les responsables du Centro Nacional de BD e Imagem d’Amadora et les organisateurs du Festival de la bande dessinée qui se tient chaque année dans cette cité portugaise venaient confirmer le principe de consacrer une exposition à José Carlos Fernandes, une des références majeures de la bande dessinée portugaise contemporaine, qui sera présentée à l’automne 2010 à Angoulême en collaboration avec le Centre de langue portugaise de l’institut Camões (Poitiers). La Cité présentera non seulement l’exposition conçue en partenariat avec le Centre de langue portugaise et le CNBDI, mais placera le dernier trimestre de l’année sous les couleurs du Portugal à travers des événements et des rencontres dont une avec José Carlos Fernandes. Un prélude à d’autres collaborations avec le très actif centre de la bande dessinée portugais.
Une délégation belge, menée par l’Échevin à la Culture de la ville de Charleroi, est venue découvrir, au-delà du Festival et de la Cité, l’ensemble du Pôle image charentais, dans la perspective de la création d’un pôle image dans la ville qui a vu éclore la célèbre école de Marcinelle.
Parmi les nombreux représentants de festivals de bande dessinée, qui ont tous visité avec grand intérêt le nouveau musée de la bande dessinée, notons particulièrement la visite de la commissaire du Festival International de la Bande Dessinée d’Alger, jeune mais très dynamique et ambitieuse manifestation, ainsi que les représentants du BDFil de Lausanne, intéressés par la reprise d’une exposition de la Cité.