exposition : anges et super-héros dans la bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > la Cité > hors les murs > archives Hors les murs > archives Hors les murs 2010 > exposition : anges et super-héros dans la bande dessinée

e x p o s i t i o n

exposition : anges et super-héros
dans la bande dessinée

du 6 février au 30 mai 2010, au Scriptorial (Avranches)

Cette exposition, conçue par le Scriptorial d’Avranches, écrin des manuscrits du Mont Saint-Michel, en collaboration avec la Cité, est placée sous la tutelle de l’Archange Saint-Michel qui l’a inspirée. Pour sa première exposition consacrée au 9e art le Scriptorial a interrogé la figure de l’ange réinterprétée par la bande dessinée contemporaine, que ce soit dans les univers d’auteurs français ou belges, dans les mangas, les comics avec les super-héros ou la fantasy.

L’exposition s’articule de façon didactique autour de trois grandes questions :

Comment la bande dessinée contemporaine transfigure-t-elle les figures du superhéros et de l’ange ? Peut-on encore sauver l’humanité, mission dévolue à la figure du superhéros et à celle de Saint-Michel ? Des planches du Crazyman de Baudoin posent en effet cette question : que veut dire "sauver le monde" pour un superhéros en ce XXIème siècle ? Et quels liens entre les superhéros et les anges ?

La lutte contre les forces du Mal et le rôle de protecteur ou de justicier, qui leur sont dévolus, offrent en effet des points de rencontre. Et ces figures du désir de notre imaginaire collectif fascinent par leur dualité au point que leur essor dans la bande dessinée d’auteurs en Europe, en Asie comme aux USA enrichit leurs natures, fonctions et représentations.

La bande dessinée emprunte à l’Histoire de l’art l’iconographie de l’ange en reposant d’une façon singulière une des questions au cœur de la représentation : comment incarner l’ange ? De l’angélisme à l’ange déchu, de l’ange-robot à l’ange érotique, les dessinateurs interrogent les complexités de ces personnages en choisissant des registres très variés qui vont de la poésie à la parodie. L’exposition présente les Anges de l’histoire ou du rêve, d’Yslaire à Stanislas en passant par Fanny de Mongermont, Muriel Blondeau, Kelilan, Ka et Mélaka, Kélilan, Le Discot, Boiscommun, Stanislas, Revel et Borrini.

Héritières des comics, de nombreuses parodies se sont appropriées les superhéros américains - Superman, Batman mais aussi ceux créés par Kirby - à commencer par Superdupont, et le moins connu Batmax.

Dans un tout autre registre et dans le souci de resituer son originalité dans l’histoire du genre, les originaux du superhéros français Fantax sont exposés pour la première fois.

- L’exposition est bilingue, en français et en anglais. Elle est accompagnée d’un catalogue intitulé : Imaginaire des anges et superhéros dans la bande dessinée

En collaboration avec l’Université d’Artois, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, la revue Les Cahiers Robinson, le Crédit Agricole de Normandie et le Conseil Général de la Manche.

+ d'info