disparition : aline kominsky crumb - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Facebook Twitter YouTube instagram familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le musée dispose d’une application de visite, prévoyez votre smartphone et vos écouteurs pour en profiter
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd > disparition : aline kominsky crumb

disparition : aline kominsky crumb

(1948-2022)

Nous avons appris avec tristesse le décès de l’autrice de bande dessinée américaine Aline Kominsky Crumb survenu le 29 novembre dans le Gard où elle résidait avec son époux.

Née en 1948 à Long Island elle s’engage très jeune dans différents mouvements de la contre-culture aux USA. Elle s’intéresse particulièrement à l’illustration et à la bande dessinée et participe en 1970 à la création de la rmythique revue Wimmen’s Comix aux côtés d’autres artistes féministes. comme Lee Marrs ou Trina Robbins. Lors d’une rencontre à la Cité, il y a quelques mois, cette dernière avait tenu à rappeler qu’Aline Kominsky était une des figures majeures de la bande dessinée et qu’à travers son travail elle avait contribué à rendre visible les bandes dessinées de femmes. En 1976, avec Diane Noomin –elle aussi malheureusement disparue cette année – elle lance le comics underground Twisted Sisters, revue importante qui en plus de 15 ans va publier les œuvres d’autrices originales et talentueuses comme Phoebe Gloeckner, Carol Tyler ou Julie Doucet. Mariée à Robert Crumb, elle était responsable éditoriale de son magazine Weirdo, et directrice d’une galerie d’art dans le Gard, région où le couple Crumb s’est installé dans les années 1990.