rencontre avec wajdi mouawad et serge tisseron - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Facebook Twitter YouTube instagram familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le musée dispose d’une application de visite, prévoyez votre smartphone et vos écouteurs pour en profiter
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2022 des rendez-vous de la cité > rencontre avec wajdi mouawad et serge tisseron

rencontre avec wajdi mouawad et serge tisseron

A l’occasion de l’exposition "La page manquante" de Wajdi Mouawad au Musée de la bande dessinée, nous avons le plaisir d’accueillir des rencontres au Cinéma de la Cité.

Pour la première rencontre qui se déroulera le mardi 8 février 2022 à 18h30 au Cinéma de la Cité , Wajdi Mouawad rencontrera Serge Tisseron pour un échange autour des traces laissées par notre enfance.

Réservation souhaitée ICI

Wajdi Mouawad est né au Liban en 1968. L’auteur metteur en scène comédien y a passé son enfance avant de rejoindre la France puis le Québec où il a vécu sa jeunesse. Il signe des adaptations et mises en scène de pièces contemporaines, classiques et de ses propres textes publiés aux éditions Leméac - Actes Sud-Papiers. Il écrit également des récits pour enfants et les romans Visage retrouvé en 2002 et Anima dix ans plus tard. Traduits en vingt langues, ses écrits sont édités ou présentés à travers le monde.
Diplômé de l’École nationale d’art dramatique du Canada en 1991, il co-fonde avec Isabelle Leblanc sa première compagnie, le Théâtre Ô Parleur. À la direction du théâtre de Quat’Sous à Montréal de 2000 à 2004 puis du Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa, il est artiste associé du festival d’Avignon en 2009 où il crée le quatuor Le Sang des promesses, puis s’associe avec ses compagnies de création Abé Carré Cé Carré-Québec et Au Carré de l’Hypoténuse-France au Grand T à Nantes en 2011. Sa première création en tant que directeur de La Colline, Tous des oiseaux, présentée à l’automne 2017, voyage depuis en France et à l’international. La pièce a gagné le Grand prix de L’Association Professionnelle de la Critique de Théâtre, de Musique et de Danse pour la saison 2017/2018.

Serge Tisseron est psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches, membre de l’Académie des technologies. Il a réalisé la première thèse sous la forme d’une bande dessinée (1975), puis découvert le secret de la famille de Hergé uniquement à partir de la lecture des albums de Tintin (1983). Il a imaginé en 2007 les repères « 3-6-9-12, pour apprivoiser les écrans », portés par l’association « Trois, Six, Neuf, Douze », et l’activité théâtrale appelée « Jeu des Trois Figures » pour développer l’empathie de la maternelle à la 6eme, qui bénéficie d’un agrément de l’E.N. et qui est portée par l’association « Développer l’empathie par le Jeu des Trois Figures ». Il a aussi créé en 2008, en lien avec le MEDDE, l’Institut pour l’Histoire et la Mémoire des Catastrophes (IHMEC), puis le site « memoiresdescatastrophes.org, la mémoire de chacun au service de la résilience de tous », et en 2013 l’Institut pour l’Etude des Relations Homme-Robots (IERHR). Il a dirigé un film inclassable de 45 minutes, combinant images animées et prises de vues réelles, pour accompagner l’hommage que lui a rendu la Bibliothèque nationale de France le 30 novembre 2019 : Tisseron en quête de Serge. L’intégralité de ses archives, dessins, textes inédits et photographies, est consultable à la BnF.