astrid guinet - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans pour l’accès au musée, à la bibliothèque et au cinéma. port du masque obligatoire à partir de 6 ans.
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > astrid guinet

astrid guinet

en résidence d’octobre à décembre 2021

Après une licence de Lettres, Astrid Guinet découvre l’animation à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, ce qui lui permet notamment d’étudier six mois au Japon à l’Université des Arts de Tokyo (Geidai). Diplômée en 2019 avec le court-métrage La tempête sélectionné dans de nombreux festivals, elle continue la réalisation avec Mon rêve familier (Tant Mieux Prod) pour le programme “En sortant de l’école”. À Nantes, elle réalise le clip Children of the Sun pour le groupe Sacre à L’Incroyable Studio, puis une mini-série auto-produite, Astro, l’horoscope un peu faux. Elle aime traduire en animation les émotions liées à la musique ainsi que des scènes de la vie quotidienne, pour en révéler les aspects mélancoliques ou absurdes par des jeux de lumière et des transformations.

Après un premier travail d’écriture au Centre de résidence de l’Écriture à l’image de Saint-Quirin, Astrid Guinet dessine actuellement l’univers graphique de son prochain court-métrage intitulé Les beaux jours. Ce film de 15 minutes évoque la quête d’amour d’une jeune femme solitaire qui suit mot pour mot les conseils de son horoscope.

filmographie

- Astro, L’horoscope un peu faux, 5 min 28, autoproduit, 2020.
- Children of the Sun, 3 min 41, L’incroyable Studio, 2020.
- Mon rêve familier, 3 min, Tant Mieux Prod, 2020.
- La tempête, 6 min, EnsAD, 2019.

webographie

Vimeo : Astrid Guinet
Instagram : astrid_guinet