chen : les enfants perdus - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Facebook Twitter YouTube instagram familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le musée dispose d’une application de visite, prévoyez votre smartphone et vos écouteurs pour en profiter
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2021 de la sélection de la Cité > chen : les enfants perdus

chen : les enfants perdus

Aurélien Ducoudray, Antoine Dodé, Miran Kim (Glénat)

Il y a quelques années, Aurélien Ducoudray (au scénario) est tombé sur un article du Courrier International qui parlait du déficit de population féminine mettant en danger la croissance de la Chine. La seule solution, disait la journaliste, aurait été d’importer les femmes des pays voisins. C’est sur ce postulat que se base, le propos de Chen (les enfants perdus). Les auteurs imaginent la Chine fictive de 2089 qui, suite à différentes politiques de contrôle de natalité, se trouverait en pénurie féminine. Trafic d’être humain, commercialisation des femmes, exploitation de leurs corps, industrialisation clandestine de la maternité, milices féministes radicales, transidentité... Au milieu de cette société hors de contrôle, un jeune homme cherche à retrouver sa petite soeur kidnappée alors qu’elle était à peine pubère. On aime la pertinence du propos, la violence jamais gratuite, la non-victimisation des femmes et leur côté obscur. Une science-fiction vraiment très marquante qui ne laissera personne indifférent. (AD)

acheterachetez cet album sur le site de la librairie