marcello quintanilha - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans pour l’accès au musée, à la bibliothèque et au cinéma
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > marcello quintanilha

marcello quintanilha

en résidence de mars à juillet 2021

Marcello Quintanilha est né en 1971 à Niterói. Autodidacte, il commence sa carrière de dessinateur en 1988 dans la bande dessinée d’horreur, puis travaille dans le dessin animé pendant une dizaine d’années. Il devient ensuite illustrateur pour de nombreux magazines et journaux brésiliens,et publie son premier livre en 1999, Fealdade de Fabiano Gorila d’après la vie de son père, joueur de football professionnel dans les années 1950. Il signe ensuite avec les éditions du Lombard pour réaliser les dessins de la série Sept Balles pour Oxford sur des textes de Jorge Zentner et Montecarlo(sept albums publiés à ce jour). En 2009, le recueil de nouvelles Mes Chers samedis (Sábado dos Meus Amores) est publié au Brésil, suivi de Almas Publicas en 2011 (à paraître en 2016 chez çà et là). Son premier roman graphique, Tungstène a été publié en août 2015 aux éditions çà et là et a reçu le Fauve Polar du Festival d’Angoulême 2016, avant d’être adapté en film par le réalisateur Heitor Dahlia.

Marcello Quintanilha a reçu de nombreux prix, notamment à la Biennale internationale de bande dessinée de Rio de Janeiro en 1991 et 1993. Son recueil Mes chers samedis a remporté le prix du meilleur dessinateur HQ Mix en 2009.
Depuis 2002, il habite à Barcelone avec sa femme et collabore régulièrement avec la presse espagnole et notamment El Pais.
Marcello Quintanilha enseigne le dessin et l’animation traditionnelle à l’École d’Animation de
Catalogne (Barcelone). Il a par ailleurs organisé des ateliers de dessins pour jeunes adultes en
Espagne et au Brésil.

En résidence il a travaillé au projet Sous l’arbre à cajou, un roman noir qui se déroule dans le Brésil d’aujourd’hui, plus spécifiquement à Rio de Janeiro et Brazilia, avec des histoires parallèles ancrées dans l’histoire du pays depuis sa création en tant que nation au 17e siècle.
Chaque protagoniste du récit est présenté à travers son passé et ses relations avec les esprits, qui
tiennent un rôle important dans l’intrigue, le tout formant un kaléidoscope des facteurs importants
de la construction de l’identité brésilienne.

La résidence de Marcello Quintanilha a reçu le soutien du Centre national du livre / Ministère de la Culture et de la communication.

bibliographie

en portugais (Brésil)
- Todos os Santos, éd. Veneta, 2018.
- Hinário Nacional, éd. Veneta, 2016.
- Talco de vidro, éd. Veneta, 2015.
- Tungsténio, éd. Polvo, 2014.
- O Ateneu, éd. Polvo, 2012.
- Almas Publicas, éd. Conrad, 2011.
- Sábado dos Meus Amores, éd. Conrad, 2009.
- Salvador, éd. Casa 21, 2005.
- Fealdade de Fabiano Gorila, éd. Polvo, 1999.

en français
- Les Lumières de Niterói, éd. çà et là, 2018.
- L’Athénée, éd. ça et là (traduction), 2017.
- Talc de verre, éd. çà et là (traduction), 2016.
- Tungstène, éd. çà et là (traduction), 2015, Fauve Polar SNCF au Festival d’Angoulême 2016 et Finaliste Grand prix de la critique ACBD
- Mes Chers samedis, éd. ça et là, traduction, 2015.
- Sept Balles pour Oxford, sept volumes, textes de Jorge Zentner et Montecarlo, éd. Le Lombard, 2003 à 2012.

webographie

- Instagram @marcello.quintanilha

Tungstène

L’Athénée

Les Lumières de Niterói