Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN

suite aux annonces gouvernementales nous vous informons que le musée de la bande dessinée et le cinéma de la cité sont fermés jusqu’a nouvel ordre
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > 15 grands mangas qui ont fait notre année 2020 !

Coups de coeur

15 grands mangas qui ont fait notre année 2020 !

Chaque semaine pendant le confinement, retrouvez une sélection de nos albums préférés du moment, une liste thématique de BD sur un sujet précis ou quelques incontournables issus de nos collections.
A emprunter à la bibliothèque où à acheter à notre librairie, qui restent ouvertes sur rendez-vous en mode click and collect.

L’oxalis et l’or, Eiichi Kitano, (Glénat)

Au milieu du XIXè siècle, Amelia et Conor ont vu leurs familles décimées par la grande famine en Irlande. Leur unique rêve ? S’embarquer pour les États-Unis et y faire fortune, pour assurer définitivement leur survie. Mais leur parcours sera semé d’embûches et d’épreuves de plus en plus cruelles.
Manga historique et grande fresque sur l’Irlande et l’Amérique de l’époque de la conquête de l’Ouest, L’oxalis et l’or est un des titres remarquables de la rentrée qui ravira tous les amateurs d’aventure.

Transparente, Jun Ogino, (Kurokawa)

Battue par son père, Aya vit une enfance traumatisante, jusqu’au jour ou elle découvre qu’elle a le pouvoir de complètement disparaître. Son don surnaturel va lui faire commettre un geste aux graves conséquences.
Manga sombre mais abordant de front la question des violences domestiques et de leur conséquences, Transparente est une oeuvre choc qui traite avec attention de la manière dont les enfants peuvent se reconstruire après un traumatisme.

Le jour où j’ai décidé d’envahir la Terre, Maiko Ogawa, (Ototo)

Kôichi n’a qu’un rêve : reprendre le café de son grand-père une fois ses études terminées. Mais à peine arrivé sur le campus de son nouveau lycée, il est pourchassé et menacé par Ôtori, une drôle d’élève dotée de capacités physiques impressionnantes. Celle-ci prétend être une extraterrestre venue conquérir la Terre... D’abord incrédule, l’attaque soudaine d’une créature inconnue l’oblige à admettre qu’elle ne dit peut-être pas n’importe quoi. Si Kôichi veut sauver les siens, alors il doit promettre. Promettre qu’il conquerra la Terre à ses côtés.
Œuvre étrange, drôle et poétique, ce manga est une des belles surprises de l’été 2020 !

The Quintessential Quintuplets, Negi Haruba, (Pika)

Fûtarô, un lycéen fauché, croit avoir déniché un job de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée. Il va vivre découvrir qu’il s’est fourré dans une affaire bien compliqué quand il se retrouver à devoir gérer des quintuplées, toutes plus cancres les unes que les autres.
Comédie romantique qui a remporté un succès phénoménal au Japon, The Quintessential Quintuplets a été longtemps attendu en France, et constitue une des romances les plus rafraîchissantes et les plus palpitantes de l’année.

L’agence de détectives Layton ; Katrielle et les enquêtes mystérieuses, Kaori Orito, Nobi Nobi

Il n’y a pas d’âge pour résoudre des enquêtes ! Katrielle, la fille du célèbre professeur Layton est passionnée de mystères et bien décidée à résoudre tous ceux qu’elle trouvera dans la grande ville de Londres.
Basé sur une licence populaire de jeux vidéo de réflexion, ce manga ravira les jeunes lecteurs et lectrices avides d’histoire d’énigmes alambiquées et d’histoire de détectives dans une ambiance légère et joyeuse.

Cautious Hero, Saori Toyota, Koyuki, Light Tuchihi, (Doki-Doki)

Une déesse chargée de protéger un monde en péril invoque un héros qui semble avoir toutes les qualités requises... Avant de découvrir qu’il est d’une prudence maladive, qui confine à la paranoïa, au point d’être presque incapable d’utiliser ses immenses pouvoir. Un titre de comédie burlesque, léger et absurde, qui se moque avec délice des clichés de la fantasy japonaise de ces dernières années.

Just not married, Kinoho Higurashi, (Kana)

Ritsuko et Shûichi sont en couple depuis le lycée. 10 ans de couple, 8 ans de vie commune et ils ne sont pas mariés. Inévitablement, les gens leur demandent : “Pourquoi ?” Ils en ont pris l’habitude, mais comme ils approchent de la trentaine, la pression de leurs entourages augmente.
L’auteur nous décrit la vie quotidienne de ce couple, alternant les points de vue de nos protagonistes, qui nous font réaliser que nous n’avons pas la même perception d’une même situation, mais montre également la pression sociale que chaque personne peut vivre quand “on ne rentre pas dans les clous".

Le puissant dragon vegan, Enomoto, Murokouichi et Shugao (Soleil Manga)

Voilà 5000 ans que notre héros, un dragon inoffensif, vit tranquillement dans sa grotte. Jusqu’au jour où débarque Reiko, une petite fille envoyée par les habitants du village. Cette dernière s’offre en sacrifice. En échange, elle sollicite son aide pour vaincre le seigneur des démons. Mais notre dragon est végan, il ne sait pas voler et n’a pas de capacités particulières
Bien malgré lui, il va se trouver embarqué dans une aventure très dangereuse où celui qui a des pouvoirs n’est pas toujours celui qu’on croit.
Un manga très frais, pour tous publics, qui nous a valu quelques beaux fous-rires.

Demon tune, Yuki Kodama (Kurokawa)

Wizard City, la ville où tout le monde peut venir, mais où personne n’est le bienvenu. L’endroit le plus mal famé de la ville : le Club Neverland. Ceux qui tiennent à la vie savent qu’il vaut mieux rester à l’écart de ce repaire de criminels.
C’est là que Fran, une fée, est séquestrée. Elle fait alors la rencontre d’un jeune ninja du nom de Koyukimaru, lui aussi retenu captif. Ils parviennent à s’enfuir. Mais des êtres mi-humains mi-démons, les Demon Tuners, sont à leurs trousses. En effet, toute la ville cherche le Rouleau du Cataclysme que Koyukimaru devaient livrer à son père...
Ce manga est un mélange étonnant entre mondes fantastiques, récit de ninja et de Furyo. Un univers sombre qui regorge de mystère qui plaira aux amateurs de manga d’action !

Shino ne sait pas dire son nom, Shuzo Oshimi, (Ki-Oon)

Shino n’arrive pas à dire son nom et peine à communiquer avec ses camarades de classe.
S’inspirant de son vécu, Shuzo Oshimi nous livre un one-shot émouvant sur les difficultés d’élocution, la souffrance que cela cause et les problèmes que cela engendre. Un manga qui encourage à la tolérance et à l’acceptation de soi, dans une société qui peine encore à faire une place au handicap et à la différence.

Au grand air, Afro, (Nobi Nobi)

Rin, Nadeshiko, Chiako et Aoi ont une passion : le camping ! Au fur et a mesure des aventures quotidienne du petit club qu’elles ont fondé dans leur lycée, nous découvrons toutes les ficelles d’un univers joyeux, coloré et bienveillant, en voyage dans le Japon des grands espaces et de la nature.
A proposer aux plus jeunes comme aux lecteurs aguerris, Au Grand Air est une des plus belles ôdes aux grands espaces, qui invite à prendre son temps et à apprécier les petits bonheurs de la vie.

Bloom into you, Nio Nakatani, (Kana)

Bercée par des histoires d’amour dans les romans et les mangas, Yû entre au lycée frustrée de n’avoir jamais ressenti le grand amour ni rien qui s’en approche. Elle fait la rencontre de Tôko, qui semble avoir le même problème et éconduit systématiquement ses prétendants. A mesure que les deux personnages se rapprochent, des sentiments complexes naissent entre elles...
Oeuvre extrêmement douce et sensible sur la question de l’homosexualité, abordant aussi la question souvent taboue de l’asexualité, Bloom Into You est une histoire bienveillante qui vise très juste dans la dépiction des sentiments naissants de leurs héroïnes.

Parasite, Hitoshi Iwaaki, (Glénat)

Des extraterrestres prennent possession de cerveaux humains pour éradiquer puis remplacer l’espèce humaine sur Terre ! Rescapé par miracle de ce parasitage cérébral, le lycéen Shinichi héberge désormais un alien à l’intérieur de son bras. Résolus à devoir vivre en symbiose, Miggy le Parasite et Shinichi le japonais vont commencer à combattre l’invasion en cours.
Un grand classique du manga horrifique japonais enfin réédité dans une superbe nouvelle édition par Glénat !

Magus of the library, Mitsu Izumi, (Ki-Oon)

Dans un monde où les livres sont rares et précieux, le jeune Shio rêve de lire tous les livres possibles et imaginables... Un privilège quasiment inacessible pour un simple enfant du peuple en proie à un quotdien brutal. Mais un beau jour, l’arrivée de représentant de la Bibliothèque Centrale du royaume dans son village reculer vont changer son destin à jamais.
Véritable conte initiatique en forme de lettre d’amour à la lecture et à la littérature, Magus of the Library est aussi un manga au trait superbe, subtil et complexe dont chaque page est une merveille.

Jump, l’âge d’or du manga, Hiroki Goto, Kurokawa

Pour finir cette sélection, une autobiographie :
Embauché dans la rédaction du légendaire magazine Shonen Jump dès 1970, Hiroki Gotô, qui en deviendra par la suite rédacteur en chef a pris part à la naissance de nombreux titres qui façonnèrent le manga moderne tel qu’on le connaît aujourd’hui (Dragon Ball, Les Chevalier du Zodiaque, Slam Dunk ou encore Jojo’s Bizare Adventure...).
Témoignage précieux sur la naissance de nombreux titres culte et sur le fonctionnement très particulier de cette institution de l’édition japonaise, cet ouvrage est à recommander à tous les amoureux de l’histoire du manga !