le roman graphique, symbole de la gentrification de la bd ? (...) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd > le roman graphique, symbole de la gentrification de la bd ? (...)

le roman graphique, symbole de la gentrification de la bd ? (1/3)

Un article d’Alexander Dunst publié il y a quatre mois dans la revue US Jacobin, une revue marquée à gauche, mettait en évidence l’idée que le roman graphique, ou "graphic novel" dans son acception étasunienne, serait une évolution gentrifiée de la bande dessinée : plus noble, plus luxueuxe, plus chère, orientée quasi exclusivement vers les classes moyennes, les CSP+ comme disent les marqueteurs. Cela donne à réfléchir, car on sent bien que le même phénomène se passe chez nous : romans graphiques et albums, albums et mangas... derrière ces dénominations se cache une réalité sociologique. Petite réflexion confinée en trois articles.
+ d'info