l’espion de staline - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans pour l’accès au musée, à la bibliothèque et au cinéma. port du masque obligatoire à partir de 6 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2010 des sélections de la cité > l’espion de staline

l’espion de staline

d’Isabelle Kreitz (Casterman)

1941. Une musicienne allemande, Eta Harich-Steiner, arrive pour une tournée au Japon, où elle est hébergée par l’ambassadeur Ott. Elle y fait la connaissance du journaliste Richard Sorge, figure de la communauté occidentale de Tôkyô. Personnage engagé, alcoolique et homme à femmes, Sorge se rapproche de la musicienne, qu’il ne va pas tarder à séduire. Leur histoire va défrayer la chronique, d’autant que Sorge exprime de plus en plus ouvertement des positions politiques hostiles au régime nazi.
Au fur et à mesure que se renforcent les liens entre l’Allemagne et le Japon, le discours de Sorge se radicalise. Il finit par disparaître. Eta Harich-Steiner apprendra plus tard que Sorge, accusé d’espionnage pour le compte des Russes, a été arrêté par les autorités japonaises et exécuté.
Cet album mêle à la fois une histoire d’amour entre deux êtres que tout devrait à priori séparer, un récit d’espionnage et un épisode réel et peu connu de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, qui met en relief l’opposition courageuse de certains Allemands à l’idéologie nazie, dominante à l’époque, même à l’autre bout de la planète. Emouvant et palpitant, L’espion de Staline est le premier album d’Isabel Kreitz, auteur allemande célèbre outre-Rhin, a être traduit en français. Espérons qu’il ne restera pas le seul !. (CF)
Acheter le livre d’Isabelle Kreitz, traduit de l’allemand par Paul Derouet : L’espion de Staline. Casterman (Ecritures), 256p. / 16€.