décès de Pierre Couperie - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd > archives des actualités de la bande dessinée > archives des actualités de la bande dessinée 2010 > archives des actualités de la bande dessinée - janvier 2010 > décès de Pierre Couperie

disparition :

décès de Pierre Couperie

exègète de la bande dessinée

Il était de ceux qui ont ouvert la voie à la critique "sérieuse" du neuvième art, l’historien et exégète Pierre Couperie vient de nous quitter.

Nous avons appris, en janvier 2010, le décès de Pierre Couperie, retrouvé mort à son domicile. Il était âgé de 79 ans.
Né à Montauban, Il fut de la première cohorte des amateurs qui, dans les années soixante œuvrèrent pour la reconnaissance culturelle de la bande dessinée. Il apporta à cette cause son talent d’écriture et sa formation d’historien. Il écrivit dans les revues Giff Wiff et Phénix des articles qui frappent par leur précision et leur clarté. Et il fut l’un des auteurs de la première Encyclopédie de la bande dessinée qui commença à paraître chez Serg en 1975. Il participa en 1967, avec la Société Civile d’Etude et de Recherche des Littératures Dessinées (SOCERLID), à la conception de l’exposition Bande dessinée et figuration narrative au Musée des Arts décoratifs de Paris qui fit date. Il fut notamment le rédacteur de l’essentiel des textes du catalogue, qui fut longtemps l’ouvrage de référence des bédéphiles francophones.
Pierre Couperie assura par ailleurs, de 1978 à 1997, un cours hebdomadaire sur la bande dessinée à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales, l’un des rares cours réguliers délivrés dans le cadre de l’université française. Il avait depuis cette date cessé toute activité et vivait reclus dans son appartement parisien.